Langues

flux du site http://www.achyra.org/francais/
Français notre belle langue

Lieu de discussion consacré à  la langue française

url du flux :
  • Ajouter à Netvibes
  • Add to My Yahoo!
  • Add to myAOL

Author: Jacques-André-Albert
Posted: Thu 19 Oct 2017, 12:32 (GMT+1)
Replies : 10

Je suis bien d'accord. Le rapprochement entre écrivaine et vaine se fait aussi entre écrivain et vain. L'argument ne tient pas.

Author: Merle-moqueur
Posted: Thu 19 Oct 2017, 10:13 (GMT+1)
Replies : 10

...D'autant que le premier objectif présenté est d'éviter la lourdeur à  l'écrit sans exclure de genre, je reste dubitatif sur ce point.
Cette mesure remugle l'administratif, pauvres mômes, si tôt !

Quote:
Sans compter que les amoureux de la langue ne peuvent manquer de trouver le mot écrivaine assez laid et de connotation discutable, appelant, par assonance, une vaine écrivaine.
Les amoureux de la langue peuvent aussi trouver que le mot écrivaine n’est pas plus laid qu’écrivain, et qu’il existe aussi l’assonance, un vain écrivain.


Je suis assez d'accord avec cette réflexion, je dois l'avouer. L'exemple d'écrivain·e est subjectif, ils avancent le bon goût, et mon français négligé m'amène, si c'est une faute (de goût ?!), à  la commettre aléatoirement.

Les écrits vains n'existent pas, disait l'autre.

Author: André (G., R.)
Posted: Thu 19 Oct 2017, 9:17 (GMT+1)
Replies : 10

N'ayant pas été en mesure d'intervenir ici pendant quelques jours, je m'étonne de découvrir ci-dessus l'affiche d'un parti politique. Toutefois, puisqu'elle est là , elle me semble appeler un commentaire concernant le français : Dans la phrase PATRIOTE ET AGÉ-E DE MOINS DE 25 ANS ?, je cherche vainement l'accent circonflexe que comporte normalement « âgé ».

Pour revenir au sujet de ce fil, je me pose la question de savoir comment un élève d’école primaire ne maîtrisant pas parfaitement la lecture peut énoncer « des conseiller.ère.s municipaux.ales ». Et je constate que la formulation « les hommes et les femmes sont belles » (accord de l’adjectif avec le nom le plus proche) tombe dans le même écueil sexiste que celui qu’elle veut dénoncer. Aucun inconvénient pour moi à  Â« Les hommes sont beaux et les femmes (sont) belles » ou « Les femmes sont belles et les hommes (sont) beaux ».
Il semblerait qu’il y ait beaucoup de paresse dans les propositions qui nous occupent : « conseiller.ère.s municipaux.ales » abrège « conseillers municipaux et conseillères municipales », qu’il suffit de noter ainsi, ou sous la forme « conseillères municipales et conseillers municipaux », à  moins qu’on ait affaire à  une seule conseillère ou à  un seul conseiller, auquel cas conviendraient « conseillères municipales et conseiller municipal » ou « conseillers municipaux et conseillère municipale ».
Personne ne relève par ailleurs que l’expression « conseiller.ère.s municipaux.ales » peut encore, si l’on veut faire feu de tout bois, être considérée comme sexiste, puisque « conseiller » y précède « conseillère » ! Devrait-on aller à  Â« conseill.ère.s.er.s municip.al.e.s.aux », encore moins lisible ? Ridicule ! D'ailleurs, comme pour « les hommes et les femmes sont belles », d’aucuns crieraient alors à  un nouveau sexisme, le féminin précédant le masculin !

Author: Jacques-André-Albert
Posted: Thu 19 Oct 2017, 8:54 (GMT+1)
Replies : 10

Vous semblez ignorer que les mentalités ont évolué depuis un demi-siècle, que des femmes exercent maintenant le métier de chauffeur routier (vous préféreriez sans doute chauffeuse routière), que l'Assemblée nationale a maintenant accueilli en son sein un nombre important de femmes et que le stupide machisme, auxquels certains députés nous ont habitué, est heureusement combattu.
Votre « ordre social sexiste » fait référence à  une société française du passé ou à  la société saoudienne, par exemple. C'est une expression de militant jusqu’au-boutiste plus attaché à  ses idées qu'à  la langue elle-même. Votre irruption sur ce forum, émaillée de fautes de français, en témoigne.
Vous trouverez toujours devant vous des personnes comme moi, fervent défenseur de l'égalité des sexes, mais aussi défenseur de la langue, que vous voulez trafiquer à  des fins partisanes.
Que cela vous plaise ou non, madame Anne Hidalgo est pour moi le maire de Paris, de même que Mrs Théresa May est le premier ministre britannique, et non la première des ministres. Et je resterai la sentinelle ou la vigie qui observe les gesticulations des extrémistes de tout poil. Non, il n'existe pas de neutre grammatical en français, mais il y a bien des mots épicènes qui, sans changer de forme, peuvent désigner des individus de sexe féminin ou masculin.

Author: 21st century boy
Posted: Thu 19 Oct 2017, 0:27 (GMT+1)
Replies : 10

En fait, il n’y en aurait que 1 argument intéressant, ou plutôt pértinant. Que ce genre d’écrit semble mal adapté à  des lecteurs débutants.

Pour le sexisme… on est déjà  bien avec : Lorsqu’on dit écrivaine, on signale plus la femme que l’écrivain.
(En plus, on a le droit au fameux : Sans compter que les amoureux de la langue ne peuvent manquer de trouver le mot écrivaine assez laid et de connotation discutable, appelant, par assonance, une vaine écrivaine.
Les amoureux de la langue peuvent aussi trouver que le mot écrivaine n’est pas plus laid qu’écrivain, et qu’il existe aussi l’assonance, un vain écrivain.)
Mais il y a aussi : Sans compter les hautes fonctions qui résistent à  la féminisation et optent pour le neutre écrit au masculin. On dit Mme la Directrice de l’école maternelle, mais Mme le Directeur des enseignements supérieurs (si c’est le cas). Mme la Maire et non Mme la mairesse…
Ce ne sont pas les hautes fonctions qui résistent ou optent pour le, très drôle, neutre écrit au masculin (plus bas il rappelle qu’en même que le genre neutre n’existe pas en français !) ce sont certains locuteurs et certaines locutrices qui se font l’écho d’un ordre social sexiste.

Copyright © 2008 Tous droits réservés. Version 1.1