Culture générale

flux du site https://www.culture-generale.fr
Culture générale

Toutes les réponses aux questions de culture générale que vous ne vous poseriez pas !

url du flux :
  • Ajouter à Netvibes
  • Add to My Yahoo!
  • Add to myAOL

Pour certains lycées et étudiants , Parcoursup vient quelque peu ternir leur fin d’année scolaire. Quelle filière choisir ? Quelles études pour quel métier d’avenir ? Pas facile de se projeter dans le futur avec si peu de cartes en main et d’expériences professionnelles. Pour donner un peu de légèreté à cette période difficile, je vous propose de découvrir en chansons quelques métiers vers lesquels s’orienter…ou non ! C’est le moment de choisir son métier insolite, amusant ou alimentaire ! Il y a les petits métiers disparus : Crieur de journaux, l’aiguiseur de couteaux, montreur de buse, écorcheur de lapin etc… Il n’y a pas de sot métier ! Faire des p’tits trous ? Naguère, le poinçonneur contrôlait les  billets à l’entrée du métro et les perforait pour les valider. C’est raté pour se lancer dans ce métier,  il a bien évidemment été remplacé par des machines  et des caissières![...]

L?article Quel métier après Parcoursup est apparu en premier sur Culture générale.

L’un des meilleurs moyens de faire de bonnes découvertes littéraires est sans aucun doute de prendre un livre au hasard et de le lire sans savoir préalablement ce qu’il contient ; c’est comme ça que j’ai découvert Crime et Châtiment de Fiodor M. Dostoïevski, Les Raisins de la Colère, De John Steinbeck, et il y a peu de temps, un poème, La Rose et le Réséda de Louis Aragon. Je ne peux pas vous retranscrire ici ce poème (vous pouvez toutefois le lire en ligne), mais je vais vous parler de son auteur. Qui est Aragon ? Louis Aragon est né le 3 octobre 1897, vraisemblablement à Paris. Fils illégitime de Louis Andrieux, député, et de Marguerite Toucas-Massillon, une jeune bourgeoise de plus de trente ans la cadette de son amant. Son nom, Aragon, est, semble-t-il, choisi par son père, ex-ambassadeur d’Espagne, en souvenir en souvenir de la région du[...]

L?article Louis Aragon est apparu en premier sur Culture générale.

J’ai appris l’existence du Quercy en écoutant par hasard une interview d’Eric Z., il disait, parlant du Moyen-âge : « Ah ouais, c’est sûr ! Le paysan dans le Quercy, il avait une super bibliothèque !« , ironiquement, bien sûr. Puis j’ai oublié cette région jusqu’à hier, lorsque  j’ai appris que j’allais passer mes vacances dans le Queyras, cet été. Alors, le Quercy et le visage apollonien de monsieur Z. ! me sont tout simplement revenus à l’esprit. Je suis donc allée  voir dans le Larousse ce qu’il était au juste. Le Quercy est une ancienne province Française. Actuellement, il se situe dans la région d’Aquitaine, à cheval entre les départements du Lot et du Tarn-Et-Garonne, englobant aussi quelques communes de l’Aveyron, de la Corrèze, et de la Dordogne.  Il correspond en gros à une région géologique qu’on a nommée de fait le Bassin Quercynois. Dans l’Antiquité, le Quercy était un territoire[...]

L?article Quercy qui es-tu ? est apparu en premier sur Culture générale.

Alors que nous célébrons le bicentenaire de la mort de Napoléon, rappelons que les différentes réformes napoléoniennes ont notamment donné naissance au baccalauréat moderne. Le baccalauréat de Napoléon Avec la suppression par décret en 1793, de l?Université de Paris, le baccalauréat disparait lui aussi. Quand le Consulat est établi, Napoléon décide de le rétablir non sans avoir opéré une grande réforme de l?enseignement. Les réformes  qui laissent présager le nouveau baccalauréat Création des lycées :  loi du 1er mai 1802 Naissance de « l?Université impériale » :   il s?agit d? « un corps chargé exclusivement de l’enseignement et de l’éducation publics dans tout l’Empire » Les enseignants deviennent un corps public Premier grade universitaire : le baccalauréat Le baccalauréat devient le sésame pour clôturer des  études secondaires et entrer dans l?enseignement supérieur. Il est décerné par les Facultés. 2 baccalauréats coexistent : Baccalauréat ès sciences Baccalauréat ès lettres Les premières réformes Dans les années 1960,[...]

L?article Que reste-t-il du baccalauréat napoléonien ? est apparu en premier sur Culture générale.

Ce titre évoque sans doute pour vous le refrain d’une chanson enfantine que vous aimiez, tout comme moi  fredonner lorsque vous étiez encore moussaillon ! Enchainant les couplets et les refrains sur un air joyeux, nos âmes enfantines ne se doutaient pas que derrière les paroles se cachait un drame terrible comme celui que vécurent les marins embarqués sur le célèbre navire « La Méduse« . Nous vous proposons de découvrir aujourd’hui pourquoi cette chanson peut faire penser à la tragédie  terrifiante, mêlant politique, manque de responsabilité, privilèges et anthropologie  vécue  en 1816 par les marins de la frégate  commandée par le capitaine Hugues Duroy de Chaumareys. La vraie histoire du petit navire En juin 1816, la Méduse fait partie d’une division se rendant à Saint-Louis du Sénégal depuis l’île d’Aix pour y acheminer militaires, scientifiques, explorateurs et colons. Si la frégate possède déjà de nombreux milles à son compteur, son capitaine,[...]

L?article Il était un petit navire est apparu en premier sur Culture générale.

Copyright © 2008 Tous droits réservés. Version 1.1